La focale de l’objectif : réelle ou pas ?

Les notions de focale, d’ouverture, de vitesse d’obturation … sont des notions de base en photo que l’on apprend en général dès que l’on se retrouve avec un appareil photo entre les mains et dans mon cas, ça remonte à plus d’un demi-siècle !

Il arrive pourtant que la confusion continue de régner dans certains esprits avec notamment la notion de tirage mécanique. Alors développons …

Que la focale soit nominale ou réelle, le tirage mécanique qui est la distance entre la bague de monture du boîtier et son plan film (ou capteur), en fait toujours partie intégrante puisque la formule optique est calculée en fonction d’elle. Ainsi, un 35 mm chez Panasonic ou chez Nikon sera toujours un 35 mm malgré le fait que la différence entre leurs tirages respectifs est de 27,25 mm ! Mais pourrait-on aussi confondre avec le tirage du fût? Ce qui n’a évidemment rien à voir avec le tirage mécanique d’autant que la mise au point peut aussi se faire sans allongement du fût mais par déplacement d’un bloc optique spécifique à l’intérieur de l’objectif.

Source : Nikon

Par ailleurs, cette focale ne changera pas en passant d’un boîtier FF à un APS/C, ni son ouverture relative qui lui est liée. L’image d’en-tête montre clairement que c’est seulement l’angle de champ qui change en donnant l’apparence d’une focale supérieure …

En fait, la seule notion de focale réelle est celle qui découle du calcul et qui peut effectivement présenter des différences plus ou moins grandes avec la focale nominale gravée sur l’objectif.

Ce calcul est d’ailleurs facile à réaliser et dépend de deux variables : la distance de mise au point (D) et le grandissement (G) et voilà comment s’y prendre :

Le grandissement se calcule par la formule suivante :

G = largeur du capteur / largeur de l’objet sur la photo

La largeur du capteur est connue, c’est celle donnée par le fabricant dans les caractéristiques de l’appareil qu’il soit APS/C ou FF.

Pour obtenir la largeur de l’objet, il suffit de se munir d’une règle graduée, un niveau et un peu d’adhésif pour coller la règle au mur, et bien horizontalement (pas comme ici ! 😀 )

il suffit de la photographier à la distance mise au point souhaitée, mesurée avec un mètre ruban entre le mur et le symbole de plan film gravé sur l’appareil :

Bien sûr, un trépied et un rail de mise au point facilitent grandement les choses …

Pour simplifier les choses, essayons de caler le bord gauche sur une valeur entière sur la règle … La différence des deux graduations lues sur la photo donne la largeur de l’objet nécessaire au calcul. Dans l’exemple ci-dessus, la largeur est de 48,5 – 25 = 23,5 cm. Le capteur étant un FF 24×36, on prendra pour simplifier une largeur de capteur de 3,6 cm.

le grandissement sera donc : 3,6 / 23,5 = 0,1532

La formule du calcul simplifiée de la focale est :

F= D / (2+G+(1/G))

Donc, toujours dans l’exemple ci-dessus, on obtient :

F = 86 / (2+0,1532+(1/0,1532)) soit 9,9071 cm ce qui fait ~ 99 mm

Il s’agissait là d’un Micro Nikkor 105 AFS à mise au point interne. On voit donc que sa focale nominale de 105 mm chute à 99 mm à 86 cm de map et la focale testée à 53 cm chute encore à 94 mm …

On peut se rappeler le cas du premier zoom Nikon 70/200 VR dont la focale calée à 200 chutait encore bien plus, ce qui a fait hurler les possesseurs de cet objectif qui était tout sauf bon marché … La deuxième génération a heureusement atténué ce problème …

Il est donc aisé de s’amuser à tester ses propres objectifs ce qui peut amener quelques surprises. Ainsi, la focale réelle n’est pas toujours inférieure à celle promise par le constructeur …

J’ai notamment testé mon 80/200 AFD calé à 200 et à sa map mini de 1,80 m. Le résultat était de 190 mm, pas trop mal !

J’ai refait le même test avec mon 24 mm AFD à sa map mini de 30 cm et curieusement, j’ai obtenu 26 mm ! 😀

L’optique est un sujet très technique. Pour de bonnes informations techniques, je vous invite à lire l’excellent site de Pierre Toscani.

Donc, comme on dit aujourd’hui : Enjoy !

2 réflexions sur “La focale de l’objectif : réelle ou pas ?”

  1. Bonjour,
    Petite erreur de frappe dans l’introduction mais qui ne gène pas à la compréhension (on corrige naturellement) : triage au lieu de tirage.
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*